Voyages d’affaires : conseils aux voyageuses

Dans une étude parue en juin 2018 et publiée par la Global Business Travel Association (GBTA), 69% des acheteurs de voyages d’affaires américains estiment que les voyageuses courent en règle générale plus de risques que leurs homologues masculins. 

Parallèlement, dans un sondage IPSOS réalisé pour la chaîne d’hôtels MGallery (juin 2017), on observe que la sécurité, surtout le soir, est la préoccupation numéro 1 des voyageuses, notamment quand il s’agit de choisir un hôtel à l’étranger dans le cadre professionnel.  

Si le recours à des solutions professionnelles comme celle proposée par UGOSAFE est indispensable, un petit rappel des mesures de vigilance élémentaires s’impose pour éviter les désagréments durant votre voyage. 

 Méfiez-vous des différences culturelles ! 

Conseil à la fois basique mais si important. Dans beaucoup de régions (sans pour autant être qualifiées de zones à risques), les sociétés sont encore dominées par l’homme en tant que figure traditionnelle. Ainsi, on omet parfois de se méfier des différences culturelles qui peuvent exister entre notre vie quotidienne en France ou en Europe de l’Ouest en général, et celle d’autres pays. Les signaux envoyés peuvent coûter cher, encore plus quand ce sont des femmes qui les émettent. 

Plus qu’ailleurs, dans certaines zones d’Afrique ou du Moyen-Orient par exemple, des tenues occidentales portées par les femmes, certaines laissant apparaître les épaules ou les jambes peuvent choquer car seront jugées trop dénudées. Des bijoux, même sans grande valeur, peuvent attirer la convoitise.
La tenue de l’homme est souvent plus normée et le cas de la femme va naturellement plus attirer l’attention. Tentez au maximum de passer inaperçue de par votre tenue. 

 N’adoptez pas de pratique à risque ! 

 Tenir compte des différences culturelles, ce n’est pas seulement faire attention à sa tenue vestimentaire. C’est aussi et surtout ne pas prendre de risque, en marchant seule la nuit par exemple. La femme est en effet plus vulnérable dans ce type de situations. Pendant mon séjour en Tanzanie, j’ai constaté que les seuls Occidentaux à subir les vols de sac étaient les voyageurs. Les expatriés, eux, savent qu’on ne marche plus dans la rue à la tombée de la nuit, même pour faire 100m : on prend sa voiture ou on paie 1€ à un taxi.
De même, certaines attitudes, certains regards peuvent être mal interprétés, ou considérés comme des démarches de séduction. Il n’est pas ici question de faire état d’un jugement, mais plutôt de garder en tête que certains codes diffèrent de ceux de l’Occident, et qu’une femme a intérêt à être la plus vigilante possible pour éviter les désagréments. 

 Être accompagnée ? Pas forcément à tout prix   

 On lit souvent qu’il est préférable d’être accompagnée pour subir moins de désagréments lorsqu’on voyage en tant que femme d’affaires. C’est vrai mais c’est un conseil qui reste très théorique. Il ne sert à rien de trouver un accompagnant de circonstance, dont on ne connaît rien ou si peu, et qui peut se transformer en danger le cas échéant. 

Je pense qu’une femme est naturellement plus vigilante qu’un homme. Gardez cet instinct et observez rigoureusement votre environnement, pour analyser ce qui peut paraître suspect et prévenir les personnes sûres en cas de danger, situation que vous retrouverez plus en détail dans notre article :  conseils pour les voyageurs d’affaires. Faites confiance à votre instinct ! Mieux vaut regretter d’être rentrée trop vite à son hôtel que d’être devenue une victime. 

Terminons par votre attitude dans les hôtels : choisissez autant que faire se peut un hôtel disposant d’une réception 24h sur 24, demeurez le moins longtemps dans les zones de passage (hall) pendant les heures de pointe, prenez l’ascenseur seule si cela est possible, et n’oubliez pas que votre chambre reste le lieu le plus sûr, même en cas de danger. 

Dans les prochains billets, nous reviendrons plus en détails sur le choix de l’hôtel et sur les situations de danger durant les voyages d’affaires. 

A très bientôt ! 

2019-04-02T12:46:55+00:00