Voyage d’affaires à l’étranger : comment s’y préparer?

Un voyage d’affaires, ça se prépare. Que ce voyage soit une première pour vous ou que ce soit devenu une véritable routine, il comporte en tous les cas des risques liés à la situation sanitaire, sécuritaire, socio-culturelle, économique et climatique de la destination, sans même parler des zones dites « à risques. »

Des proches, entrepreneurs ou consultants indépendants, m’ont souvent questionné sur les précautions à prendre lorsque l’on part dans une contrée lointaine et qu’on a peu de moyens pour organiser sa sécurité. Si aucune préparation ne peut faire disparaître complètement le risque, certaines mesures de sécurité peuvent participer à le réduire considérablement.

Revue d’effectifs des indispensables à avoir en tête avant de partir pour voyager sans trop s’exposer.

 

Bien savoir où on met les pieds 

 Cela peut paraître convenu mais c’est un élément trop souvent oublié par les voyageurs d’affaires : préparer un voyage suppose de bien savoir où on met les pieds. 

Les informations générales disponibles sur le site du Ministère des affaires étrangères sont le prérequis de tout voyageur pour appréhender une destination. Elles sont complétées par des informations d’actualité et des informations pratiques disponibles sur internet. Attention toutefois à s’abreuver à des sources fiables.  

 Bien choisir ses moyens de transport 

Se renseigner sur la région est une chose, préparer vos déplacements en est une autre.
Les périodes de transit sont des moments de grande vulnérabilité, ils doivent donc être anticipés dans la mesure du possible afin de ne pas vous retrouver en difficulté. Assurez-vous avant votre départ que ces trajets sont possibles sans prendre de risque superflu : temps de trajet compatible avec vos impératifs, état du véhicule, choix d’un chauffeur, adaptation de l’itinéraire aux conditions climatiques, prise en compte d’une marge de sécurité pour faire face aux possibles incidents techniques. Dans la mesure du possible, limitez vos déplacements aux stricts impératifs professionnels. 

 Bien sélectionner son hôtel 

 L’hôtel, c’est l’endroit où vous passerez la majorité de votre temps pour votre déplacement professionnel. Il doit donc être choisi avec rigueur et minutie. Une étude récente (Mai 2018) de Carlson Wagonlit Travel (CWT) réalisée auprès de 2000 voyageurs d’affaires partout dans le monde montre que 30% des professionnels privilégient les avantages du programme de fidélité aux impératifs de sécurité. Concrètement, cela signifie que 3 voyageurs sur 10 sont prêts à prendre des risques dans le seul but de bénéficier de programmes de fidélité hôteliers. Aucune statistique mondiale n’existe sur les crimes et délits ayant lieu dans les hôtels, mais ceux-ci sont le terrain de jeu privilégié de divers malfaiteurs.  Rappelons donc un essentiel : l’hôtel est un endroit sensible, propice aux incendies, aux vols et aux pickpockets, aux attentats et aux prises d’otage. Tâchez de sélectionner un établissement certifié par un label de sécurité ou dont la sûreté a été auditée. Les grandes enseignes hôtelières étant majoritairement franchisées, un grand nom n’est pas forcément le meilleur choix. Retenez qu’un hôtel mal tenu à très rarement une bonne sécurité mais qu’un hôtel bien tenu n’a pas forcément une excellente sécurité. 

Bien protéger ses données 

Vous voyagez dans le cadre professionnel, vous êtes donc porteurs de données importantes, et souvent sensibles. Aujourd’hui, un ordinateur sur 10 contient des données confidentielles et Avast estime que plus d’un tiers des ordinateurs (36,5%) sont accessibles sans aucun mot de passe tandis que près de 2/3 (61,5%) sont protégés par des méthodes de cryptage peu performantes. Ainsi, avant de partir, n’oubliez pas de sauvegarder vos données sur un disque dur externe ou sur le cloud, mettez à jour votre antivirus, choisissez un mot de passe complexe, chiffrez les données sensibles, nettoyez votre messagerie d’emails confidentiels, et installez une application anti-vol. Et si vous disposez d’un VPN, utilisez-le.  

Enfin, revenez-en aux basiques en évitant au maximum d’emporter des données sensibles sur votre PC ou votre téléphone. 

Soyez méfiants vis-à-vis des réseaux wifi publics. Ce sont généralement de vraies passoires d’un point de vue sécurité. Limitez donc vos temps de connexion et désactivez Bluetooth et Wifi quand vous ne vous en servez pas. Mieux, si vous avez acheté une carte SIM locale, utilisez votre téléphone comme hotspot pour connecter votre PC.  

Faciliter l’assistance en cas de pépin 

Comme le Petit Poucet, semer des cailloux tout au long de votre périple pour que votre employeur ou un collègue soit capable rapidement de se rendre compte que vous avez un problème et ait un point de départ pour lancer les recherches. Transmettre son itinéraire avant le départ, informer de tout changement, donner signe de vie quotidiennement, identifier les correspondants en cas de problème : autant de mesures simples qu’on préfèrera avoir prises pour rien plutôt que de regretter de s’en être dispensées.  

Vous êtes maintenant prêts à partir et pourrez retrouver dans nos prochains articles tous nos conseils de sécurité pendant votre voyage.

A très bientôt ! 

2018-12-26T10:38:38+00:00 15 novembre 2018|